FuG

Fe-Ma-Nity - Le clip (Lyrics video)

Après le financement du clip de Fe-Ma-Nity via crowdfunding, cette avec joie et émotion que je partage avec vous cette vidéo qui sera disponible ce dimanche à 18h :

Si vous voulez m'aider à continuer à développer ce projet, vous pouvez le faire en vous rendant sur la page HELP de mon site. Vous pouvez éaglement rejoindre ma newletter (j'envoie un email tous les dimanches après-midi). Je vous offre Fe-Ma-Nity en version MP3.

Dans la suite de cet article je reviendrai sur l'entièreté du processus créatif qu'il y a eu derrière cette chanson.

Mes avant de faire cela, je voudrais en une vue très synthétique vous dire l'idée qu'il y a derrière ce morceau ? C'est cette idée qui était à la base de la description de mon financement participatif qui a eu lieu en février 2020 :

C’est une chanson en Français et en Anglais qui raconte l’histoire d’une rencontre entre un homme et une femme.

La femme et l'homme sont amoureux mais vivre une relation aujourd'hui n'est pas la même chose qu'il y a 50 ans :

La femme veut s’émanciper et gagner sa véritable identité dans la société.

L'homme veut garder ce qu'il a acquis par le passé.

Ils souffrent donc de ce fossé que la société a créé entre eux depuis des siècles.

Leur amour n'est pas suffisamment fort pour résister la pression sociétale.

Elle s’en va et lui s’envole.

Mais en resteront-ils là ?

La suite de ce post est basée sur une correspondance que j’ai eu en 2018 avec plusieurs des personnes qui suivaient déjà le projet à l’époque. Je vous livre les emails comme ils ont été rédigés il y a maintenant presque 2 ans.

Ce post est très long je vous en mets donc les titres principaux ici :

  • Fe-Ma-Nity– Merci & explication ! (22/09/2018)

  • Fe-Ma-Nity– Comment l’idée musicale est-elle venue ? (29/9/2018)

  • Fe-Ma-Nity– The machine to be another . (6/10/2018)

  • Fe-Ma-Nity– les maths c’est pour les garçons (12/10/2018)

  • Fe-Ma-Nity– Les paroles (entre égoïsme et complémentarisme) (13/10/2018)

  • Fe-Ma-Nity- Le rôle de la danse (20/10/2018)

  • Fe-Ma-Nity– voix de poitrine – masculin (27/10/2018)

  • Fe-Ma-Nity– voix mixte – féminin (03/11/2018)

  • Fe-Ma-Nity– l’industrie de la musique – comment cela marche ? (10/11/2018)

Voici la démo qui avait été enregistrée à l’époque :


  • Fe-Ma-Nity– Merci & explication ! (22/09/2018)

Merci de vous être enregistré pour recevoir cette correspondance.

Je vous enverrai une série de 8 emails (un chaque semaine – le même jour de la semaine) qui permettra :

  • de mieux nous connaître

  • de vous expliquer le processus créatif de Fe-Ma-Nity

  • de donner votre avis sur des points clés de la chanson

Si vous ne me connaissez pas encore, mon nom est FuGa, je suis compositeur et interprète. Je viens de composer une nouvelle chanson Fe-Ma-Nityqui reste inachevée pour le moment. Je vous invite donc à me rejoindre dans le processus créatif de la chanson au cours de cet échange interactif d’emails.

A la semaine prochaine !

F

  • Fe-Ma-Nity– Comment l’idée musicale est-elle venue ? (29/9)

Bonjour, comment ça va?

Je vous explique aujourd’hui comment Fe-Ma-Nityest née musicalement :

C’était le 9 juin 2018, j’étais dans mon studio et je travaillais la guitare comme il m’arrive souvent de le faire 😊. Je peux vous dire la date exacte car je garde des enregistrements de ce que je crée (quand je trouve ça bon). J’avais, ce jour-là, une tonalité en tête qui m’est très familière : Mi mineur (elle se prête bien à la guitare).

En générale, quand je travaille mon instru, il y a toujours une partie dédiée à l’improvisation, c’était le cas cette fois-là. J’enchaîne donc des accords sous la forme de triades (3 notes jouées en même temps) avec comme idée implicite de créer un simple geste sur le manche qui sonne ‘groovy’.

Ensuite tout se passe très vite : par essais successifs, une première idée commence à germer à travers un rythme qui revient sans cesse et qui devient une constante de travail… Sans que je m’en aperçoive, un groove se dégage et mon oreille commence à s’y habituer.

Le ‘riff’ de Fe-Ma-Nity que vous pouvez entendre au début de la chanson était né. Pressé d’immortaliser la chose et surtout afin de ne pas oublier, je l’enregistre sur mon téléphone portable (ces joujous sont pleins de gadgets autant en profiter 😊).

Pour la suite de la chanson (qui n’est pas encore publiée), j’aimerais rajouter une couleur différente : une surprise. Voilà comment j’aimerais m’y prendre : vous rappelez-vous que je vous parlais de tonalité ? Et bien, pour vous surprendre dans le morceau… je voudrais tout simplement en changer à l’apogée (le moment où Fe-Ma-Nity est révélé).

Pensez-vous que c’est une bonne idée ?

A la semaine prochaine,

F

  • Fe-Ma-Nity– The machine to be another. (6/10)

Bonjour, comment vas-tu ?

Je t’explique aujourd’hui comment le visuel de Fe-Ma-Nity a été créé.

Le visuel a été dessiné par Adrien Requin (graphiste) selon une expérience s’appelant ‘the machine to be another’. Cette expérience aide des gens à priori différents de pas leur sexe, race, physique à comprendre ce que ressent l’autre.

Après avoir fait des recherches pour ma chanson Fe-Ma-Nity dont le message incite chaque personne à connaître mieux ses homologues du sexe opposé, Adrien est tombé sur cette expérience et a réalisé un croquis de la vignette vidéo que vous pouvez voir ci-dessous.

Etant donné la similarité entre ce magnifique projet et le message que je veux faire passer via ma chanson Fe-Ma-Nity, j’ai décidé de contacter les responsables de cette expérience scientifique pour savoir s’ils étaient d’accord qu’on garde le croquis pour représenter le single.

La réponse fut à la hauteur de mon espérance :

“ Dear François. Thanks for writing and for sharing your beautiful work. No problem for the image. Just keep us posted and, yes, please share our work whenever you can, we would appreciate it. :)

It Would be nice to find a way to collaborate in the future. All the best for you. Team »

Une jolie victoire … pas la première, certainement pas la dernière…

Ma question d’aujourd’hui est la suivante : voudrais-tu parfois être capable de ressentir ce que ton/ta partenaire ressent ? Et si oui, dans quel but ?

A la semaine prochaine,

F

  • Fe-Ma-Nity– les maths c’est pour les garçons (10/10)

Quand j’étais petit:

J’avais 7 ans, j’étais en 3ème primaire et je me souviens avoir eu une discussion avec ma camarade Sophie qui peut être résumée comme ceci : les maths c’est pour les garçons. Malgré l’innocence de l’enfance, j’avais donc une opinion sur la correspondance entre le sexe et l’aptitude scolaire, je me souviens que je trouvais bizarre qu’on puisse penser qu’une fille soit forte en mathématique. Je trouvais beaucoup plus naturel de penser que leur domaine de prédilection était le français. Sans le savoir, il avait déjà été imprimé dans mon cerveau une correspondance entre le sexe et les orientations intellectuelles. Des codes qui ne pouvaient venir que de mon éducation, du monde dans lequel je vivais ou de ce que je voyais autour de moi.

Quand j’étais ado:

En Belgique, une grande étape dans la vie d’un écolier est de passé de l’école primaire à secondaire (cela se fait aux alentours de l’âge de 12 ans). A l’époque, mes parents avaient eu la ‘bonne idée’ de me mettre dans un collège non mixte (uniquement avec des garçons) car l’enseignement y était, semble-t-il, meilleur. Même si durant les premières années, je ne me souviens pas avoir ressenti de problème majeur par rapport à cela (ce qui m’intéressait le plus étant de jouer au foot dans la cour de récréation)... je me souviens, un peu plus tard, avoir manifesté mon envie de changer car la non-mixité me dérangeait. Avec le recul, je m’aperçois aujourd’hui que ces années ont conditionné ma vie sociale actuelle et ont plus que probablement empêché une partie de ma personnalité de se développer durant mon adolescence. En tant qu’artiste, je me dois de pouvoir laisser libre cours à une sensibilité qui était très clairement enfouie à l’époque dans des recoins inexplorés. La place de la fibre sensible dans un milieu d’adolescents est compliquée à trouver alors imaginez ce que cela donne quand il n’y a que des mecs autour. Ce n’est que plus tard, lorsque je suis entré à l’université (en faculté de sciences économiques) que j'ai découvert le goût pour la musique. Malgré mon engouement énorme pour cette activité, il m’était très difficile d’en parler car cela aurait montré le caractère sensible de ma personnalité.

Quand j’ai mûri

Pour arriver à m’accomplir en tant qu’artiste, il m’a fallu au cours des années suivantes faire la paix avec mon côté sensible et me défaire de cette extrême pudeur vis-à-vis du regard des autres. Il m’a fallu et il me faut toujours lutter contre cette virilité forcée au cours de ma jeunesse, celle qui aurait pu me faire passer à côté de ma vocation : la musique.

Avec les femmes

Je le regrette mais je n’ai jamais vraiment eu de confidente féminine, une meilleure amie. Dans mon esprit, le rapport profond entre homme et femme a toujours été en lien avec une attraction (physique et morale). Aujourd’hui, je m’aperçois que mon rapport avec les femmes a changé car la compréhension de mon parcours a évolué et j’ai remis en question certaines valeurs sociétales. De ce fait, j’ai eu envie de m’intéresser aux problèmes féminins, de comprendre l'histoire des femmes, leur souffrance et l'implication de ce tout dans leur vie quotidienne. J’ai pu ensuite observer, en très peu de temps, une amélioration étonnante de ma relation avec ma partenaire et les femmes qui m'entourent. A travers mon parcours, j’ai vécu très longuement le rapport féminin-masculin comme une opposition plutôt qu’une collaboration. Fe-Ma-Nityest une tentative de collaboration. Quelle est ton opinion sur le sujet ?

  • Fe-Ma-Nity– Les paroles (entre égoïsme et complémentarisme) (13/10)

Bonjour, comment vas-tu aujourd’hui ?

Je t’ explique aujourd’hui comment j’en suis arrivé à vouloir écrire sur le sujet et à composer ce texte.

Les choses ne datent évidemment pas d’hier. Le thème majeur de cette chanson est la complémentarité des individus et en allant un peu plus loin, celui des genres (féminin et masculin).

Laisse-moi donc t’expliquer en 2 temps comment les choses sont arrivées :

Tout a commencé après une rupture amoureuse lors d’un changement radical de vie. Tu t’en rappelles, j’en ai écrit une chanson : ‘Inside’. Cette crise m’a plongé dans un questionnement interne sur ma propre personne et sur qui j’étais vraiment. Je peux dire qu’à partir de ce moment, la musique est devenue pour moi une source de réconfort et d’apprentissage.

L’apprentissage, dans un premier temps, de ma propre personnalité dans un processus tout à fait égoïste, je le reconnais. Cette période a duré environ trois ans. Au bout des trois ans, comme l’ours sort de sa tanière après l’hibernation, j’ai voulu me reconnecter de façon entière au monde qui m’entourait et plus spécifiquement à la gente féminie 😉.

Bien entendu, la période d’hibernation laissa les traces de la réflexion égocentrique qui m’avait occupé pour découvrir, indépendamment de quiconque, qui j’étais. Ce n’est donc pas sans mal que les premières histoires se sont passées, être dans une relation nécessite une ouverture d’esprit suffisante que pour laisser une place à l’autre dans nos vies et pour s’adapter à ses propres besoins. Oui, je pense qu’il faut savoir changer tout en gardant en nous l’essence même de notre personnalité, celle qui à nos yeux et ceux des autres, nous caractérise pleinement, encore faut-il savoir ce qu’elle est.

Persuadé, aujourd’hui, que la complémentarité entre ma partenaire et moi-même ne peut être source que de progrès, j’ai écrit cette chanson et en donnerai la suite comme un témoignage de ma propre expérience et ce que je considère aujourd’hui comme une pensée révolutionnaire pour la société occidentale : passé d’égocentrisme à complémentarisme.

Pouvez-vous me dire si dans votre environnement, vous sentez une complémentarité entre les individus et si hommes et femmes s’entraide l’un l’autre.

A la semaine prochaine,

F

  • Fe-Ma-Nity- Le rôle de la danse (20/10)

Bonjour,

7

Je t’explique aujourd’hui pourquoi la danse est pour moi une figure représentative de la relation homme – femme.

Tu ne le sais sans doute pas mais j’ai dansé et enseigné les danses latines durant plusieurs années. A l’époque, j’ai commencé à prendre des cours de salsa pour rencontrer des gens et plus particulièrement des filles 😊, j’avais toujours adoré danser. Je découvris bien vite en moi une passion dont je ne pouvais plus me séparer : j’allais danser en soirées trois fois par semaine et suivait en plus des cours. Laisse-moi t’expliquer comment cela se passe quand on commence à danser.

La première chose à faire est prendre un cours pour savoir comment s’y prendre. Durant le cours, la plupart du temps, les partenaires changent toutes les X minutes quand le professeur dit : « Changer ! ». Vous apprenez rapidement à devoir vous adapter en fonction de la personne qui se trouve en face de vous. La même chose se passe quand vous vous rendez à une soirée dansante. Vous devez (en tant qu’homme) systématiquement inviter une nouvelle personne à danser chaque fois que le dj change de chanson.

En étant un peu plus avancé, vous vous rendez compte que vous devez adapter votre façon de bouger à celle de votre partenaire et qu’il y a certaines personnes avec qui vous n’êtes absolument pas complémentaire et au contraire certaines autres avec qui les choses coulent de source. De façon surprenante, j’ai souvent remarqué que cette complémentarité physique se répétait dans la conversation.

Si la danse se passe bien et qu’il y a un intérêt chez les 2 personnes pour discuter, les échanges verbaux se déroulent en général bien aussi et si cette partie fonctionne également d’autres affinités peuvent se créer. Tout change néanmoins lorsque vous vous êtes mis en couple avec une partenaire de danse (chose qui arrive mais qui n’est absolument pas une fin en soi).

Vous vous rendez toujours en soirée car c’est là que vous vous êtes rencontrés mais les règles ne se sont pas modifiées, il faut toujours changer ! C’est alors que des notions telles la jalousie, la possession, la liberté, la liberté d’expression s’immiscent de façon accélérée dans votre relation. Certains, la plupart des gens selon mon expérience, s’arrêtent donc de danser le temps de la relation peut-être car ils ne supportent pas de voir leur partenaire danser avec d’autres personnes, peut-être car ils vont danser dans le but trouver un(e) partenaire.

D’autres continuent néanmoins. Pour se faire, il doit naître un respect, une confiance entre les partenaires (qui prend du temps à s’instaurer). La danse est pour l’œil extérieur une histoire de grâce, de sensualité, de connexion et d’amusement il faut donc être capable de laisser la liberté à son/sa partenaire de briller et s’amuser avec d’autres. Il faudra aussi avoir la patience quand vous dansez ensemble de retrouver les sensations qui vous étaient si chères lorsque vous vous êtes rencontrés sur le dance floor pour éviter d’être déçu. Le danger étant de se rendre compte que les danses avec d’autres sont plus agréables qu’avec votre partenaire.

Le rôle des partenaires dans la danse. Historiquement, la personne qui dirige dans les danses de couple est l’homme, c’est une convention. Même si aujourd’hui on voie de temps en temps les rôles s’interchanger, c’est ce qui se passe dans les soirées dansantes à 95% je dirais. Cette attribution des rôles peut être qualifiée de machiste mais j’aime à penser que l’échange durant la danse reste une collaboration et que lorsque l’homme utilise une partie de ses ressources pour diriger la danse, la femme à tout le loisir de s’exprimer et de montrer son élégance et ses capacités. Les partenaires prennent des rôles différents mais non moins intéressants. Soyons clairs sur le sujet chers messieurs, toute tentative d’imposer à ses dames une dictature chorégraphique se retournera instantanément contre vous…

mais qui dirige vraiment ?

Pour toutes ces raisons, la danse est pour moi un catalyseur d’émotions qu’on peut ressentir à l’intérieur d’une relation. J’ai donc décidé d’en faire un des ingrédients principaux du vidéo-clip de femanity.

Donne-moi ton avis, penses-tu que ce serait un bon moyen de représenter ma chanson ? Si non, quelle est la meilleure façon de représenter artistiquement la relation de couple ?

Oui mais les rôles dans tout cela ? Il est vrai que par coutume et habitude, l’homme a un rôle de ‘leader’, c’est-à-dire qu’il décide quels mouvements il enchaîne et la femme devra donc suivre. Même si, en tant que danseur plus accompli je me suis entraîner à également suivre il est vrai que cette règle établie n’est pas forcément équitable, on voie d’ailleurs de plus en plus de femme qui s’essaie au rôle de leader.

Toujours est-il qu’une fois que cette règle est acceptée, vous partez à la découverte de l’autre de façon tout à fait inédite où hommes et femmes tentent de se comprendre et de se complémentariser (le mot est-il français ?) sous un seul maestro, j’ai nommé la musique.

Pensez-vous que la danse représente une forme de complémentarité ?

Quel est la meilleure figure représentative de la complémentarité ?

----

A la semaine prochaine,

F

  • Fe-Ma-Nity– voix de poitrine – masculin (27/10)

Je vous explique aujourd’hui comment la voix a été enregistrée sur la démo que vous avez pu écouter et comment l’ambivalence féminin masculin tente d’être atteinte.

Tout d’abord un petit mot d’explication sur le processus vocal. Pour produire un son, nous avons tout d’abord besoin d’air. Cet air est inspiré à l’intérieur de nos poumons lorsque le diaphragme descend et laisse la place aux poumons pour se remplir d’air. En expulsant l’air, nous faisons vibrer deux cordes vocales situées dans notre larynx qui produisent la vibration et nous la propageons en la faisant résonner via nos cavités nasales, bucales et notre pharynx. Le son peut être caractérisé par :

  • L’intensité mesuré en décibels

  • La hauteur mesurée en hertz

  • Le timbre qui peut s’apparenter à une couleur (exemple : la même note (en db et hz) sur un piano et une guitare sonnera de façon différente (plus solennel sur le piano, plus chaleureuse sur la guitare).

Sur l’enregistrement de la démo de Fe-Ma-Nity, vous pouvez entendre que j’ai enregistré deux voix séparées qui s’entendent en même temps. Une est chantée en voix de poitrine, ma voix naturelle que vous pouvez entendre lorsque je parle. Cette dernière représente la masculinité, l’autre en voix mixte dont je vous parlerai dans notre prochain échange.

Pouvez-vous séparer les 2 voix, en entendez-vous une plus que l’autre ?

A la semaine prochaine,

F

  • Fe-Ma-Nity– voix mixte – féminin (03/11)

Aujourd’hui je vous parle de comment j’ai trouvé les ressources pour intégrer le caractère féminin dans cette chanson et tenter de montrer une complémentarité naturelle entre les deux voix (voix de poitrine et mixte).

Tout d’abord, qu’est-ce que la voix mixte. La voix mixte est la voix que les chanteurs hommes utilisent pour monter dans un registre qui est généralement utilisé par les femmes (appelé voix de tête ou falsetto) tout en conservant la technique vocale décrite dans mon email précédent.

Dans mon processus de création, j’ai tenté de représenter le caractère masculin et féminin à part entière (c’est-à-dire enregistré séparément) tout en tentant de montrer que ces différentes entités peuvent se mélanger et évoluer de façon complémentaire sans gêner l’écoute de l’auditeur et au contraire en le rendant plus intéressant.

Pensez-vous que le monde a besoin aujourd’hui d’une plus grande complémentarité du féminin et du masculin. Pensez-vous que cela pourrait aider sur les grands enjeux liés à notre siècle ?

A la semaine prochaine,

F

  • Fe-Ma-Nity– l’industrie de la musique – comment cela marche ? (10/11)

Nous sommes dans un marché musical qui a subi une grande évolution au cours des dernières années et qui a été un des premiers à subir l’arriver de la digitalisation. En effet, l’arrivée du support numérique a, comme vous le savez, bouleversé l’industrie du disque.

En tant qu’artiste & compositeur l’étape la plus basique reste cependant la même. Nous devons continuer à écrire nos chansons. Laissez-moi vous toucher un mot sur ce qui se passe une fois que la chanson est écrite. Sachez qu’un très long et complexe processus doit s’amorcer.

Tout d’abord, il y a la question des arrangements pour l’enregistrement. En effet, pour faire connaître son morceau, il est indispensable qu’un arrangement (entendez instrumentation) soit disponible pour qu’il y ait une matière sonore a enregistrée, cela est aussi appelé la production.

Une fois que le morceau est produit, on peut l’enregistrer avec les étapes suivantes :

  • Edition (corriger les impuretés sur les pistes brutes)

  • Le mixage (mettre ensemble les différentes prises et faire 9en sorte que l’équilibre entre les différentes pistes soit atteint)

  • Le mastering (faire en sorte que le morceau sonnera bien sur les différents média, plateformes, devices utilisés).

  • Ensuite la diffusion

Pour la diffusion, certains termes sont régulièrement utilisés dans le monde musical :

  • Pressage : l’action de créer un enregistrement physique (cd, vinyl…)

  • Label : Sony, Universal, Warner sont les labels réputés ‘majors’, il y a également une série de label indépendant. Ces labels signent des artistes pour les représenter en négociant des royalties notamment sur les droits d’auteurs.

  • Attaché de presse est la personne qui va représenter l’image publique de l’artiste dans les médias

  • Manager est la personne qui s’occupe de développer un plan d’action pour l’artiste par lequel il va développer sa carrière. Il lui donne du support à la manière d’un coach

  • Booker est la personne qui s’occupe de représenter l’artiste en face des organisateurs de concert.

  • Plateformes de streaming : tel Youtube, Sound cloud, Bandcamp, itunes, spotify… diffuse le contenu digital (les oeuvres des musiciens).

  • Artiste indépendant (indé) : est un artiste qui n’a pas signé de contrat avec un label.

Dans ce processus très compliqué, vous comprenez combien il est difficile de pouvoir tracer sa voix en tant qu’artiste.

Je vous livre néanmoins les prochaines étapes de Fe-Ma-Nitydans mon prochain e-mail qui sera le dernier de cette série.

A la semaine prochaine,

F

Etant donné que vous êtes arrivés au bout de cet artcile plutôt long, n'hésitez pas à le commenter. Vous pouvez également m'aider à continuer mon projet musical en vous rendant ici: https://www.fuga.pro/help

© FuGa 2017